^Retour en haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Créateur de toutes choses

Le Saint-Esprit

L'Adorable

Le Véritable

Le Père de Jésus-Christ

Erreur
  • [OSYouTube] Alledia framework not found
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition
EISENHOWER DWIGHT

UN SOUPER DE NOCES     CHICAGO IL USA    Sam 06.10.56

17.     Je vous assure, si le président Eisenhower… Et je ne suis pas un politicien, et je–je… Mais je pense qu’Eisenhower a été l’un des plus grands présidents depuis Lincoln. Je l’aime. C’est un véritable gentleman. Et quand… Si le président Eisenhower invitait certaines personnes à aller à un grand dîner qu’il allait organiser, ou à un grand souper, qu’auriez-vous… ?... Oh ! vous vous flatteriez. Vous aimeriez que tout le monde le sache. Vous n’auriez pas du tout retourné cela en écrivant : « Nul! mauvaise adresse! », et renvoyer cela. Eh bien, ce n’est pas ce que vous feriez… Vous seriez, comme le dit la vieille expression de la rue, si vous le permettez: « Vous pousseriez un cocorico », montrant cela à tout le monde, en disant : « Voyez, le président m’a invité. » Eh bien, certainement, vous devriez en être content.

Combien plus devriez-vous « pousser un cocorico à ce sujet », comme nous le disons, si Dieu vous invitait au souper de noces de Son Fils ! Combien plus devriez-vous en être reconnaissant ! Eh bien, monsieur Eisenhower, un grand homme comme lui, ce serait un honneur d’être à table avec lui. Mais combien ce serait un plus grand honneur de s’asseoir avec le Fils de Dieu. Quel honneur cela devrait être, le souper de noces de Son Fils.

Combien j’aurais aimé dire à tout le monde que j’ai été invité au souper de monsieur Eisenhower. Eh bien, je serais content. Mais combien devrais-je être plus content de savoir que je suis invité au souper de noces du Fils de Dieu (amen.), le souper de noces de Son Fils, et que j’y prendrai aussi part quand nous serons là, et que j’y prendrai part. Nos noms sont déjà inscrits dans le registre. Observez ? « Ceux qu’Il a connus d’avance, Il les a justifiés, ceux qu’Il a justifiés, Il les a (déjà, au temps passé) glorifiés. »

C’est ce que dit l’Ecriture. De quoi avez-vous alors peur ? Voyez-vous ? Si votre nom est inscrit là-bas… Recherchez votre propre salut. Mais s’il y est inscrit, vous y serez, ne vous en faites pas. Rassurez vous que votre nom est là de toute façon.

ET PUIS JESUS VINT     NEWARK NJ USA    Ven 13.12.57

36.     Même si nous avions un président comme celui que nous avons aujourd’hui, Dwight Eisenhower, le président des Etats-Unis, un merveilleux homme, oh ! même si nous en avions un dans chaque comté, nous ne serions pas en sécurité. Même si nous avions des abris tout en dessous de ces endroits et tout, nous ne serions pas toujours en sécurité. Il n’y a qu’un seul lieu sûr ; c’est en Christ, le Fils du Dieu vivant. C’est Lui l’abri. Nous demeurerons sous Ses ailes. Nous reposerons en sécurité.

LE SIGNE DU MESSIE     NEW HAVEN CT USA    Mer 28.05.58

100.    Et aussi longtemps que nous sommes… Nous avons un président merveilleux. Eh bien, je ne suis pas un politicien, mais j’aime monsieur Eisenhower, et je crois que c’est un homme extraordinaire. Mais, même si nous placions un Dwight Eisenhower dans chaque comté de ces Etats-Unis-ci, la nation continuera malgré tout à se plonger au galop dans le péché. La Bible dit qu’elle le ferait. Vous y êtes. L’heure est venue.

CONFERENCE AVEC DIEU     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 20.12.59M

19.     Et actuellement, notre aimable président Dwight Eisenhower est en train de visiter le monde libre. Les journaux et la radio ne parlent que de ça, des entretiens de monsieur Eisenhower avec les peuples du monde libre. Il tient conférence après conférence, essayant d’y arriver. Et les… Les journaux disent qu’il a été–il a été accueilli chaleureusement à beaucoup d’endroits, et qu’on chante l’hymne américain, ou plutôt qu’on hisse le drapeau–plutôt qu’on hisse le drapeau à sa venue et–et beaucoup de gens lui offrent des présents et tout. Ce sont les gens des nations qui sont pour la paix.

Et je pense que nous devons prier pour monsieur Eisenhower, pendant qu’il déploie tous ses efforts pour essayer de garder ce pays, afin que nous tenions des réunions comme celle-ci, pour être libres. L’Amérique, malgré tous ses péchés, malgré tous ses problèmes, est malgré tout le meilleur que le monde possède. Je le crois. Et que Dieu vienne en aide pour qu’elle le soit et qu’elle reste toujours ainsi, car nous avons des principes précieux selon lesquels… Cette vieille terre a été baignée de sang pour sauvegarder ces principes.

Je pense donc que nous devrions prier tout le temps pour que Dieu soit avec monsieur Eisenhower ; il est âgé et sa santé n’est pas très bonne. Et–et cet homme, malgré sa position sociale, tient des discours et essaie de son mieux… Même si vous êtes en désaccord avec lui sur la politique, priez maintenant pour lui. C’est votre nation qui est en jeu.

ENTENDRE, RECONNAITRE ET AGIR SUR BASE DE LA PAROLE DE DIEU     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 21.02.60

209.    Je–je me demande ce qui se passera prochainement, à l’arrivée du prochain président. Dieu nous a donné un bon homme pieux, le vieux Dwight Eisenhower. Et maintenant, je… Et observez ce qui va arriver prochainement. Nous pouvons avoir une ordure au prochain tour, bien assurément. Mais il viendra un pharaon qui ne connaît pas Joseph. Souvenez-vous-en. J’aborderai cela dans une seconde. La politique est corrompue. Nous le savons.

ALLEZ DIRE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 17.04.60M

168.    Je me souviens qu’Eisenhower disait : « Quand je lançais un obus et que je donnais l’ordre, on introduisait un obus dans un canon, ils retiraient cela, si ça ne partait pas ; si ça ne marchait pas » ; il a dit : « Je n’abandonnais pas. Je retirais l’obus, j’introduisais un autre et je l’essayais. Si cela ne marchait pas, j’introduisais un autre, jusqu’à ce que l’un d’eux marche. »

169.    C’est ainsi que les choses doivent se faire. Je ne sais pas comment ce sera. Mais Dieu est mon juge à cette chaire ; je ne sais combien ne vont pas détonner et combien–combien de batailles je perdrai, mais je ne perdrai pas la guerre. Il m’a dit qu’Il serait avec moi. Je me tiendrai là jusqu’à ce que je voie ce ministère être confirmé et que je le voie opérer. Je commence ce matin par la grâce de Dieu. Je ne sais pas si cela va marcher ici, si ça va marcher ailleurs, comment ça marchera, ou ce qui arrivera. Mais je vais simplement parcourir les lignes de prière, priant pour les malades, jusqu’à ce que je comprenne ce qui se passe. J’ai vu cela se produire deux ou trois fois.

L’ADOPTION     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 22.05.60S

3.       Peu importe, même si vous n’êtes pas d’accord avec lui sur le plan politique, n’empêche qu’il est notre Président. Oui, oui. Moi, je–je ne suis ni démocrate ni républicain. Je suis chrétien. Mais je–je vous assure, j’avais beaucoup d’admiration pour–pour le président Dwight Eisenhower. Oui, oui, il a vraiment été un homme très remarquable, à mon avis à moi. S’il posait encore sa candidature aux élections présidentielles, et que je votais, je voterais encore pour lui. C’est vrai. Même s’il avait–s’il avait cent ans, peu importe, je voterais quand même pour lui, parce que je l’aime. Alors, pensons à lui dans nos prières ce soir.

18.     Et nous... ô Dieu, certainement que ce soir nous pensons à notre cher Président, frère… ou Dwight Eisenhower. Il a dirigé le pays, Seigneur, il a essayé de nous éviter des guerres. Il a promis que la guerre de Corée se terminerait, qu’il ferait tout en son pouvoir pour ça. Il a promis à ces mères de ramener leurs garçons. Mais, il a dit : « Pour ce qui est de le faire, en moi-même, je ne peux pas. Je peux fournir mes propres efforts, mais c’est Dieu seul qui devra le faire. » Et Tu as été avec lui, Seigneur, et maintenant tout est réglé. Pourquoi n’ont-ils pas vu ça dès le départ ? Ô Dieu, je Te prie de l’aider. Bénis cette âme courageuse, Seigneur. Et nous Te prions de choisir pour nous le chef qui doit lui succéder. Que Ta volonté prédestinée soit faite, Seigneur.

UNE CONFERENCE     SHREVEPORT LA USA    Ven 25.11.60

62.     Eh bien, avez-vous remarqué ? Savez-vous ce que le nom Khrouchtchev signifie en Russie ? C’est la poussière de la terre, ou l’argile. Il était en tête de ces royaumes. Savez-vous ce que Eisenhower signifie, la tête de ceci ? Le fer. Le fer et l’argile ne peuvent pas se mélanger. Il a ôté son soulier et il l’a frappé sur le… Il n’y a pas de mélange. Ils ne peuvent pas se mélanger. Ils ne s’allieront pas l’un et l’autre.

POURQUOI ?     SHREVEPORT LA USA    Sam 26.11.60

19.     Et avez-vous remarqué juste maintenant à cette dernière heure, où l’on a convoqué cette dernière et grande conférence, là où Khrouchtchev était à la tête de cinq nations de l’Est et Eisenhower, était à la tête de cinq nations de l’Ouest qui y étaient représentées, ainsi que les dix orteils de l’image… qu’ils ne pouvaient pas se mélanger ; et Khrouchtchev a ôté son soulier et a frappé sur le pupitre. La pensée spirituelle saisira cela très rapidement. (Voyez ?). Voyez ? Ils ne vont pas se mélanger.

L’ÂGE DE L’EGLISE DE THYATIRE     JEFFERSONVILLE IN USA    Jeu 08.12.60

144.    Je voudrais encore vous dire une petite chose à ce sujet, ce fer et cette argile. L’avez-vous remarqué, vous en ai-je déjà parlé, cette dernière grande conférence qu’ils ont tenue, où Khrouchtchev a enlevé sa chaussure et a frappé la table avec ? Cinq pays orientaux et cinq pays occidentaux s’étaient réunis ; Khrouchtchev était à la tête des pays de l’Est et Eisenhower à la tête des pays de l’Ouest. Ce sont les deux grands chefs, les deux gros orteils : Khrouchtchev, en russe, signifie « argile » ; Eisenhower, en améri... en anglais, signifie « fer. » Nous sommes à la fin !

Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête, en... (c’est le sujet de notre prochain message ici au Tabernacle, vous saisissez)... et ils adorèrent la bête, en disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ?

145.    En d’autres termes, suivez ceci. Eisenhower est un grand personnage ici aux Etats-Unis, mais à Rome il n’est rien, et en Russie, il n’est rien. Khrouchtchev est un grand en Russie, mais aux Etats-Unis il n’est rien. Mais il y a un homme qui est grand partout, c’est le pape ! C’est vrai ! « Organisons-nous tous ensemble, et unissons-nous ! »

LA SOIXANTE-DIXIEME SEMAINE DE DANIEL     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 06.08.61

126.    Avez-vous remarqué, ici même, juste avant que M. Eisenhower sorte, le dernier protestant de–de l’Amérique, comme–comme Président, et je doute qu’il y en ait jamais un autre, mais–mais, quand... juste pour montrer que… juste pour que les gens se réveillent. Quand il a eu cette rencontre, il y avait... La dernière rencontre qu’ils… qu’il a eue avec la Russie, il y avait cinq pays communistes de l’Est qui étaient représentés, cinq pays occidentaux. M. Khrouchtchev était à la tête des pays de l’Est. M. Eisenhower était à la tête des pays occidentaux. Et Khrouchtchev, d’après ce que j’ai compris et ce qu’on m’a dit, en Russie, dans cette langue-là, Khrouchtchev, ça veut dire « argile », et Eisenhower, ça veut dire « fer », en anglais. Voilà votre argile et votre fer qui ne peuvent pas s’allier. Il a enlevé sa chaussure et il a donné des coups sur la table avec, et tout. Ça ne peut pas s’allier.

LE RETOUR ET LE JUBILE     SHREVEPORT LA USA    Jeu 22.11.62

21.     Maintenant, je crois que ceci est encore le moment de jubilé. Je crois que c’est le temps de jubilé. Je crois qu’il y a cinquante ans en Louisiane, ce grand Etat où les Pentecôtistes sont forts et puissants, je crois que Dieu y a mis en marche une église. Et je ne dis pas ceci pour critiquer, je le dis sincèrement, je crois que même si cette petite minorité a grandi pour atteindre des dizaines de milliers de membres pentecôtistes, énormément puissants, qui sont associés à chaque forme de–de gouvernement que nous avons... et chaque... comme la police et–et–et les hommes d’Etat, et–et les grands hommes, même dans le gouvernement fédéral... Il y a quelque temps, j’ai appris que sous le règne de Dwight Eisenhower, presque quarante pour cent des agents du gouvernement étaient soit Pentecôtistes soit issus du milieu pentecôtiste.